Aides à la marche

Marchettes, béquilles et cannes. Les aides à la marche telle que les béquilles, cannes et marchettes ont toutes une fonctionnalité différente. Peu importe les raisons pour lesquelles vous l’utiliser, il est important que votre aide à la marche soit bien ajustée.

Les raisons d’utilisation:

– Diminuer la charge de travail d’un ou des deux membres inférieurs

– Pour aider l’équilibre

– Pour améliorer son autonomie (distance de marche)

Cannes: La canne simple ou la canne quadripode est employé pour les trois raisons si haut mentionnées. Les deux s’ajustent en utilisant les mêmes principes de base.

– L’utilisateur doit se tenir bien droit et positionner ses pieds à la largeur de ses épaules.

– Les bras le long du corps, la hauteur de la canne sera au niveau du pli du poignet.

– La canne doit être placée du côté opposé au membre inférieur que l’on veut protéger.

– Lors de la marche habituelle, le membre inférieur est coordonné avec le côté opposé du membre supérieur. Cette locomotion permet des mouvements alternés de rotations du bas et haut du corps et permet un meilleur équilibre.

Béquilles: permettent de décharger complètement ou partiellement un membre inférieur ou diminuer substantiellement le poids du corps sur les vertèbres lombaires. L’ajustement se fait comme suit :

– L’utilisateur doit se tenir bien droit et positionner ses pieds à la largeur de ses épaules.

– La hauteur des béquilles sera d’environ 5 cm en dessous des aisselles ou l’espace d’environ deux doigts entre le dessus du haut de la béquille.

– La hauteur de l’appui-main sera, comme la canne, à la hauteur du pli du poignet.

Marchettes: Principalement utilisée par les personnes âgées, et ce pour des problèmes d’équilibre. D’autre part, la marchette peut aider les patients affaiblis par des problèmes de douleurs lombaires sévères ou pour des patients très affaiblis par une chirurgie.

– L’utilisateur doit se tenir bien droit et positionner ses pieds à la largeur de ses épaules.

– La hauteur de l’appui-main sera, comme la canne, à la hauteur du pli du poignet.

N’hésiter pas de contacter votre physiothérapeute en cas de doute sur le bon aide à la marche ou même son ajustement. Un mauvais ajustement peut entraîner d’autres problèmes tels que des douleurs aux épaules ou des douleurs lombaires.